Idée 21 — Compétences

Participation

La démarche participative a pour objectif principal de créer des « communs », des notions partagées par toutes les parties prenantes, qui permettent de les rassembler autour d’un projet. Selon le degré d’implication, la marge de manœuvre que le maître d’ouvrage, le propriétaire du projet, souhaite offrir aux différentes parties prenantes, il choisira quel type de démarche, décrite ci-dessous, il souhaite entreprendre.

Design stratégique:
La première étape d’une démarche participative, c’est le moment ou nous définissons avec notre mandant le cadre du mandat, la gouvernance du projet et la marge de manœuvre disponible pour les différentes parties prenantes.

Information:
Premier niveau de la démarche participative, il peut paraitre évident d’informer les parties prenantes d’un projet. tellement évident que cela fait souvent défaut. La forme de la communication néglige souvent les impacts sociaux de l’opération, nous les mettons au centre.

Consultation:
Une fois les parties prenantes informées, les consulter peut faire apparaitre des potentiels d’amélioration que le porteur de projet pourra intégrer pour affiner sa démarche. Elle est suivie par une action de restitution au cours de laquelle le porteur de projet explique ses choix, la prise en compte, ou non, des propositions qui auront été formulées.

Concertation:
Une fois les parties prenantes informées, les consulter peut faire apparaitre des potentiels d’amélioration que le porteur de projet pourra intégrer pour affiner sa démarche. A partir des propositions, le porteur de projet adapte sa démarche et la soumet à nouveau aux parties prenantes. Les limites de ce processus itératif doivent être expliquées. A l’issue du cycle de concertation, une action de restitution au cours de laquelle le porteur de projet explique ses choix, la prise en compte, ou non, des propositions qui auront été formulées.

Co-création:
Une fois les parties prenantes informées, le porteur de projet délègue une partie des pouvoirs décisionnels aux parties prenantes dans un processus de co-décision. Les boucles itératives de concertation débouchent sur une décision partagée.
Ce processus itératif est maintenu et appliqué à chaque étape du projet. A l’issue de chaque étape, une action de restitution au cours de laquelle le porteur de projet reprend les étapes du processus de co-décision. Cette démarche s’applique du début à la fin du projet dans lequel es parties prenantes peuvent également s’impliquer jusqu’à la phase d’exécution.

Conception

Nous analysons une situation pour proposer une action qui répond aux attentes de notre client.
Démarche créative avant tout, notre différence se concentre dans la prise en compte des aspects sociaux et l’implication des parties prenantes.

Innovation

IDEE 21, est une coopérative qui fonctionne également comme un incubateur. Nos processus d’idéation nous permettent d’accélérer l’innovation. Notre connaissance du tissu économique, offre aux projets des débouchés inaccessibles au porteur de projet disruptif. Le réseau des coopérateurs apporte une grande variété d’expertises allant de la politique publique au développement commercial en passant par la création d’entreprise et la gestion financière.
Nous accompagnons les initiatives à fort potentiel d’impact (sur les principes de la durabilité forte) pour les rendre opérationnelles.

Transformation

Face à la situation environnementale et climatique, nous développons des concepts permettant de faire évoluer notre société vers un fonctionnement plus résilient, vers une économie régénérative.
Défi Vélo est un projet né de Label Vert – éco événements, dont IDEE 21 est issue. Cette initiative est aujourd’hui active dans 12 cantons, romands comme alémaniques, elle permet aux jeunes scolarisés dans les gymnases de prendre la route à vélo en confiance et sécurité. Elle a permis d’augmenter l’adoption de cette forme de mobilité par ces jeunes. Nous remarquons qu’ils conservent ces habitudes tout au long de leur vie.
Défi Vélo, est un moyen efficace de renforcer l’adoption des mobilités douces.

Évaluation

Il se dit que l’on améliore que ce qui se mesure. L’évaluation de l’impact de nos actions est indispensable pour réaliser une durabilité forte qui vise à répondre aux défis posées par les 17 Objectifs du Développement Durable de l’ONU. Nous appliquons cette mesure d’impact dans nos processus internes et l’intégrons aux projets que nous développons dans toutes nos activités.
IDEE 21 vous accompagne dans la compréhension et la mesure de l’impact de vos activités comme dans la définition de vos objectifs de durabilité.